La vallée de l'Automne

La rivière Automne, que l’on devrait orthographier « Autonne » par ses racines « Altona », sa dénomination d’origine, a donné son nom à cette vallée. Elle prend naissance près de Villers-Cotterêts et se promène pendant 35 kilomètres, à travers le canton de Crépy-en-Valois, avant de rejoindre l’Oise en amont de Verberie.

 

L’Automne, après avoir traversé la plate-forme structurale des puissants bancs de pierre lutétiens qui arment nos plateaux, s’est enfoncée profondément dans les bancs sous-jacents essentiellement de sable mais aussi d’argile du Cuisien (l’Yprésien moyen dans notre secteur). C’est pour cela que les géologues qualifient nos spectaculaires vallées de « vallées en canyon ».

 

La proximité de l’Oise, voie qui mène à Paris, la nature du sol, la présence de l’eau, la proximité de la forêt , autant de facteurs qui facilitent le développement précoce de la vallée dont le visage économique se modifie au cours des siècles et qui explique en partie la présence de nombreux villages.

 

La vallée ne peut s’imaginer sans ses églises. Elles contribuent au charme du paysage et ne cessent d’être présentes au regard du visiteur. A peine disparu, un autre clocher surgit à l’horizon.

Carte de la Vallée de l'Automne

Si le XIIIème siècle est celui des cathédrales et des grandes églises urbaines, le XIIème siècle marque celui des églises rurales.

 

A cette époque, une grande activité règne dans la vallée. Carriers, tailleurs de pierres, maçons sont affairés ; les murs montent, les églises s’élèvent du sol, marquant le point de liaison entre le ciel et la terre.

 

A ne pas manquer, chaque année l’ouverture exceptionnelle des églises pour la manifestation des « 35 clochers en Vallée de l’Automne ».

Cette année, le samedi 1er et dimanche 2 octobre 2016.

 

Cette page a été réalisée avec l’aimable collaboration de l’Office de tourisme du Pays de Valois   www.valois-tourisme.com

Photos : Pondron, l'Automne, Béthancourt-en-Valois et Vez